Finalement le Paso de Jama était bloqué au petit matin en raison d’une chute de neige en altitude, il nous a fallu attendre 1h30 pour que la route soit de nouveau ouverte. Heureusement que les policiers chiliens ont la bonne idée de laisser d’abord passer les véhicules légers (dont Tortucar fait partie) avant les poids lourds, ça évite de devoir doubler ces véhicules dans la longue côte et cela nous permet d’arriver à la frontière avant les bus et camions. Du coup le passage de frontière a été relativement rapide, les douaniers argentins n’effectuant pas une fouille aussi poussée que leurs collègues chiliens. Mais lorsque nous sortons, ce sont de grandes files d’attente qui se sont créées.

Nous arrivons en fin de journée à Purmamarca, et hop, un 3ème bivouac à notre endroit de prédilection, le long de la montagne aux 7 couleurs. Nous croisons successivement 3 camping-cars français dans la ville, nous les invitons à bivouaquer avec nous. C’est ainsi que nous nous retrouvons à prendre l’apéritif à 7 adultes dans Tortucar, nous avons envoyé les enfants dans un autre véhicule, ils sont ravis de ne pas nous avoir sur le dos !

Les Pepinous nous quittent mais, lancés dans nos discussions de voyageurs, nous jouons les prolongations une journée de plus avec Lionel et Nelly, leurs enfants Anna (5 ans) et Nils (2 ans).

11062014-P6110085

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous prenons la route des vallées Calchaquies pour aller à Cafayate : nous passons par Cachi puis Molinos. Nous empruntons la route nationale n°40, bien qu’elle traverse le pays du nord au sud (elle aboutit en Terre de Feu) cette route n’est pas asphaltée à cet endroit, de plus certaines portions sont assez étroites. Mais comme il n’y a pas énormément de trafic, ce n’est pas un problème et l’on peut se ranger sur le côté. Par contre la poussière envahi le camping-car, elle est très fine et se faufile partout.

Le paysage nous réconforte, c’est splendide, à commencer par le Parc National Los Cardones qui est recouvert de cactus à perte de vue. Nous faisons deux beaux bivouacs en pleine nature, nous nous mettons à la mode argentine en faisant un bon barbecue, avec le bois ramassé dans les alentours. A Cachi, de grands poivriers égayent la place centrale, où les enfants se sont précipités vers les jeux. La petite église nous rappelle le Mexique. A Molinos, les vaches ont décidé de se baigner à côté de l’église. Ensuite, le long de la piste nous voyons les piments sécher au soleil et les grosses perruches ou perroquets (c'est comme vous voulez !) se dorer au soleil sur les fils électriques.

12062014-P6120098

12062014-P6120100

13062014-DSCN2128

15062014-P6150030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15062014-P6150032

15062014-P6150050

15062014-P6150071

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14062014-DSCN2158

13062014-DSCN2121

14062014-DSCN2153

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’approche de Cafayate, le paysage change. Ce sont de grandes exploitations de vignes qui recouvrent la terre. Pourrait-on se croire en France ? Bah non, il y a des cactus candélabres au milieu des vignes ! Nous en profitons donc pour goûter aux vins de la région, il y a des cépages inconnus ou presque en France : le torrontès (un vin blanc) et le malbec (un vin rouge). Et un bon vin accompagnant toujours du fromage, nous visitons donc la fabrique de fromage de chèvres. Les premières chèvres de l’élevage ont été importées de Suisse. Elles sont belles avec leur barbichette blanche.

19062014-P6190008

16062014-DSCN2189

17062014-DSCN2219

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous visitons les ruines de Quilmes, immense citée construite en étages sur la montagne, il y a plus de 1000 ans par la dynastie Quilmes.

18062014-P6180093

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous reprenons la route direction de Salta en empruntant cette fois-ci la route n°68 qui passe par la Quebrada de las Conchas. Quel paysage magnifique, les montagnes rouges et parfois brique ont été sculptées par l’eau et le vent, elles ont des formes étonnantes, comme au lieu « Los Castillos » où elles ressemblent à un château fort. A Tres Cruces nous avons une vue magnifique sur la vallée du rio Las Conchas. Le plus étonnant est le lieu El anfiteatro, où l’on entre dans la montagne par une faille, nous nous retrouvons dans un espace circulaire entouré de hautes parois de roche rouge, ayant une bonne résonnance.

19062014-DSCN2337

19062014-P6190028

19062014-DSCN2359

20062014-DSCN2409

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20062014-P6200068

19062014-P6190044

20062014-P6200048

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous prenons la route n°51 en direction de San Antonio de los Cobres, elle passe par la Quebrada del Toro. Nous longeons la voie de chemin de fer touristique « el tren a las Nubes » qui traverse un grand nombre de ponts et viaducs, au milieu de paysages colorés.

22062014-P6220109

22062014-P6220104

21062014-DSCN2454

22062014-DSCN2463

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref nous avons fait plusieurs boucles autour de Salta, afin de profiter des paysages magnifiques de la région.

Dans cette ville, nous allons faire des courses en supermarché, sans le vouloir, juste au moment où l’Argentine dispute un match de la coupe du monde de foot. Du coup les allées sont vides, les employés sont rivés devant les écrans de télévision et nous suivons le match au son de leurs cris.