Un petit tour de bateau de 3 heures pour traverser le Rio de la Plata, et hop, nous voici arrivés à Buenos Aires, immense ville de 13 millions d’habitants. Nous avons réservé un hôtel (ou plutôt une auberge de jeunesse) dans le centre, ce qui nous permet de visiter facilement les lieux les plus réputés. Un peu (beaucoup !) de marche ne fait pas de mal !

Quelquefois, on pourrait se croire à Paris, tant l’influence européenne au niveau de l’architecture se fait sentir. D’ailleurs, de nombreux bâtiments ont été réalisés par des architectes français, belges ou italiens. Et la population, issue pour majorité d’émigration européenne, accentue ce rapprochement avec l’Europe. Malheureusement les quartiers n’ont pas été construits dans une architecture homogène, tous ces jolis bâtiments sont parfois entourés de buildings ultra-modernes ou de bâtiments décrépis, c’est bien dommage.

Nous passons devant l’obélisque, situé au milieu de l’avenue 9 de Junio, construit pour les 400 ans de Buenos Aires, puis la superbe ambassade de France qui n’est malheureusement pas visitable.

21082014_DSCN3979

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ambassade de France :

21082014_DSCN4002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après des photos avec les statues des stars du football argentin (eh oui, nous sommes sur un continent où le foot est incontournable), Lionel Messi, Diego Maradona et Gabriel Batistuta, nous allons au « Père-Lachaise » d’Argentine, c’est le cimetière de la Recoleta. Inauguré en 1822, il abrite plus de 48 000 tombeaux sur 55 000m². Etant donné les tarifs pratiqués (une redevance annuelle doit être versée par chaque famille), ce cimetière comporte les sépultures de familles de la haute bourgeoisie. Plus de 70 mausolées sont classés monument national. La tombe la plus visitée est celle de Maria Eva Duarte de Peron, (1919-1952), première dame d'Argentine, connue sous le surnom d’Evita.

 

21082014-DSCN4006

21082014-P8210027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21082014-DSCN4032

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous visitons la cathédrale, catedral Metropolitana, à l’architecture si particulière : la façade est un portique à 12 colonnes représentant les 12 apôtres, qui s’inspire du palais Bourbon de Paris. Elle abrite le mausolée du libérateur de la nation, le général don José San Martin, surveillé par 2 gardes. Nous assistons à la relève de ces gardes, cela a lieu toutes les 2 heures.

Jorge Mario Bergoglio, plus connu sous son nom actuel de Pape François, était l’archevêque de Buenos Aires.

22082014-DSCN4072

22082014-DSCN4070

22082014-DSCN4181

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons ensuite dans le quartier Puerto Madero pour visiter la frégate Présidente Sarmiento. Juste devant, se situe le Puente de la mujer, qui est en fait une passerelle piétonne longue de 160m et large de 5m, rotative. C’est-à-dire que la section du milieu tourne sur un pilier pour permettre le passage des bateaux.

La frégate Présidente Sarmiento était un navire militaire de 1899 à 1938 qui a fait 40 fois le tour du monde, puis un navire école de 1939 à 1960 qui a navigué dans les eaux territoriales argentine, avant de devenir un musée en 1962. La taille de ce trois-mâts est impressionnante : 85m de long et 14m de large.

22082014-DSCN4124

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22082014-DSCN4146

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la plaza de Mayo, nous visitons la maison du gouvernement (casa del Gobierno, connue sous le nom de Casa Rosada, de par sa couleur). C’est un lieu de travail mais les présidents n’y résident pas. C’est un palais de style italien, résultant de la réunion de deux palais depuis le XVIIIème siècle.

22082014-DSCN4099

23082014-DSCN4247

23082014-DSCN4230

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons devant le Congreso Nacional qui est un beau bâtiment de style Second Empire. C’est le siège du Sénat et de la Chambre des Députés.

23082014-DSCN4274

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis lors d’un déjeuner à Mac Do, c’est la catastrophe : nous nous faisons voler le sac à dos qui contenait le meilleur de nos appareils photos, il y avait bien évidemment tous les objectifs puisque nous étions en balade. Nous n’avons pas quitté la table et n’avons vu personne autour, c’est vraiment incroyable ! Et tout ça 2 jours avant de rentrer en France, c’est rageant.

Nous allons nous consoler à un spectacle de tango, que nous avions réservé avant cet évènement. Après une demi-heure de classe de tango où nous apprenons 3 types de pas, nous allons dîner juste avant le spectacle, qui est de très bonne qualité : des couples de danseurs de tango, un chanteur et une chanteuse, un orchestre se relaient sur scène pendant 1h30. Les parents et les enfants sont ressortis enchantés de cette soirée (désolée, pas de photos du spectacle, ce n'était pas autorisé)

24082014-DSCN4289

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous terminons notre visite de Buenos Aires par un édifice prestigieux : le théâtre Colon, à l’acoustique parfaite. Il est tout simplement magnifique. La grande salle possède 7 niveaux et peut accueillir 3000 spectateurs.

21082014-DSCN3985

 

 

 

25082014-DSCN4348

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est trop dur le coiffeur ici, on est obligé de jouer aux jeux vidéos !

21082014-DSCN4044